Un "Skeyes" et un Commissaire spécial pour le fret ferroviaire

Bernard Gustin, CEO de Lineas, demande la création d’un « Skeyes » du fret ferroviaire, doté d’un Commissaire spécial dont la première mission urgente est l’optimisation du trafic ferroviaire au sein des ports belges

Bruxelles, le 24 janvier 2023 – A l’occasion de l’événement organisé ce mardi par la FEB et entièrement consacré au rail, Bernard Gustin, CEO de Lineas, a lancé un appel urgent afin que soit créée une instance autonome pour le fret ferroviaire, chargée en priorité de la gestion des flux dans les ports belges.

 

Le transport ferroviaire est amené à croître de plusieurs pour cent dans les 5 prochaines années en raison principalement de l’urgence climatique. La prise de conscience environnementale et les ambitions Fit for 55 de l’Union européenne poussent les entreprises décarboner leur chaîne d’approvisionnement. Le rail restant la solution la plus efficace pour réduire les émissions de CO2 du transport de marchandises et émettant près de 7 fois moins de CO2 que la route, il est de ce point de vue très attractif pour les industries.

Lors de l'événement organisé ce mardi par la Fédération Entreprises de Belgique (FEB), intitulé "Le rail - Un acteur essentiel pour notre développement économique" et qui a rassemblé les principaux acteurs du fret ferroviaire et de la mobilité belges1, Bernard Gustin, CEO de Lineas, a fait l’inventaire des principaux défis qui attendent le secteur s’il veut rencontrer les ambitions de doublement de sa capacité d’ici 2030.

 

· ​ ​ ​ ​ ​ ​ L’égalité de traitement

En termes de concurrence avec les autres modes de transport, le fret routier, transport de marchandises nettement plus polluant que le train, bénéficie d’une exemption de taxes annuelles sur le diesel professionnel s’élevant à 320 millions d’euros2. Concernant la concurrence entre les opérateurs ferroviaires, les acteurs 100% privés tels que Lineas sont concurrencés par des entreprises publiques soutenues financièrement par leur Etat actionnaire.

 

· ​ ​ ​ ​ ​ ​ Les incitants pour opter pour le rail

L’activité single wagon load (SWL), ou wagon diffus, essentielle pour la compétitivité des entreprises actives sur le territoire belge, ne peut être opérée de manière rentable à moins de présenter des tarifs rédhibitoires, avec la conséquence de réorienter à terme les entreprises clientes vers la route (lorsqu’elles le peuvent) ou de les voir quitter le pays pour trouver ailleurs les infrastructures et services dont elles ont besoin.

 

· ​ ​ ​ ​ ​ ​ La gestion de la capacité

La gestion de la capacité et des flux est aujourd’hui inexistante dans les ports nationaux ce qui, en comparaison avec ce qui existe dans le secteur aérien, est une aberration. Le port d’Anvers-Bruges, 2e port européen a déjà atteint un niveau de congestion sans précédent. Les investissements dans la digitalisation doivent également être plus efficaces si le secteur veut rattraper son retard en la matière.

 

Le CEO de Lineas, plus grand opérateur de fret ferroviaire privé d’Europe, en a vivement appelé à la création d’un « skeyes »3 du fret ferroviaire sur le modèle de ce qui existe dans le secteur aérien, avec la nomination d’un Commissaire spécial responsable de la réalisation des objectifs de croissance du fret ferroviaire et dont la première mission urgente est l’optimisation du trafic au sein de nos ports. Son mandat devrait lui garantir :

 

  • L’indépendance par rapport aux gouvernements en place, aujourd’hui et demain.
  • La réalisation des objectifs de croissance ambitieux du fret ferroviaire, secteur d’importance stratégique, ne pouvant se permettre une gestion court-termiste, en particulier pendant la période électorale qui s’annonce et on dont on sait qu’elle mène à une « gestion en affaires courantes » pendant plusieurs mois.
  • Une approche holistique lui permettant de réconcilier les points de vue et fonctionnements publics et privés, comprenant que les opérateurs et les clients du rail ont des impératifs de rentabilité et de compétitivité.
  • La coordination des initiatives régionales et fédérales et la liaison entre les différents gouvernements.
  • Une collaboration étroite avec le tout nouveau comité des utilisateurs mis en place ce jour.
  • La pérennisation des connaissances d’un secteur complexe et la capacité de nourrir en informations objectives et indépendantes les gouvernements successifs de façon à ce qu’ils opèrent les meilleurs arbitrages par rapport à d’autres modes de transport et dégagent les moyens financiers nécessaires à la réalisation des ambitions pour le secteur.
  • La mise en œuvre d’une véritable politique de l’emploi attractive pour le fret ferroviaire.

 ​ 

1 L'événement s’est tenu en présence de P. Timmermans, du Vice-Premier Ministre et Ministre de la Mobilité, G. Gilkinet, du CEO d’Infrabel, B. Gilson, du Président du Belgian Rail Freight Forum 2030, P. Hegge, du CEO de North Sea Port, D. Schalck, du Managing Director du Terminal Athus, K. Vanspringel, de l’Administrateur délégué d’escenscia, Y. Verschueren, des représentants des cabinets régionaux (E. Van den Brandt, Ph. Henry et L. Peeters).

2 Estimation de Febetra.

3 Entreprise publique autonome dont la mission est d'assurer la sécurité du trafic aérien dans l'espace aérien dont la Belgique est responsable.

 

 

Recevez des mises à jour par e-mail

En cliquant sur « S'abonner », je confirme avoir lu et accepté la Politique de confidentialité.

À propos de Lineas

Lineas aide les entreprises à rendre leur chaîne d'approvisionnement climatiquement neutre en transférant leurs marchandises de la route au rail, réduisant ainsi les émissions de CO2 de 90 %. À cette fin, la société a construit le plus grand réseau ferroviaire privé d'Europe, offrant aux clients des liaisons rapides, quotidiennes et fiables sur tout le continent. Lineas, qui compte près de 2 000 employés, a son siège social en Belgique et des succursales en France, en Allemagne, aux Pays-Bas, en Italie et en Espagne. 

Lineas est la plus grande entreprise privée de fret ferroviaire et a pour actionnaires le groupe indépendant de capital-investissement Argos Wityu, la FPIM et la direction de Lineas. 

Contact

Boulevard Roi Albert II 37 1030 Bruxelles Belgique

+32468173307

[email protected]

lineas.net